SĂ©lectionner une page

Avec la crise sanitaire, de nombreux praticiens ont dĂ» fermer leur cabinet pendant de longues semaines. Les plus chanceux d’entre eux ont pu continuer leur activitĂ© grâce aux consultations en visio, mais sans pour autant rĂ©ussir Ă  maintenir leur chiffre d’affaires. La question qui se pose dĂ©sormais est la suivante : comment vendre sur internet lorsque notre activitĂ© ne s’exerce pas en ligne ?? Laissez-moi vous ouvrir quelques horizons auxquels vous n’avez peut-ĂŞtre pas encore pensé… 

Sommaire de l’article

Pourquoi vouloir vendre sur internet ? 

Comme dit prĂ©cĂ©demment, la crise sanitaire a eu au moins cela de bon : faire Ă©voluer les mentalitĂ©s. De nombreux professionnels ont pris conscience de l’importance du numĂ©rique, et de leur retard sur le terrain du digital. Car vendre sur internet a de nombreux avantages : 

  • Pas de contacts physiques nĂ©cessaires avec la clientèle
  • Peu de frais de fonctionnement (pas de loyer, ni de frais de participation aux salons)
  • RapiditĂ© de mise en place
  • Augmentation des revenus
  • VisibilitĂ© qui va au-delĂ  du local
  • etc.

Pour toutes ces raisons, la vente sur le web est une option Ă  envisager pour faire perdurer votre activitĂ©, quelles que soient les circonstances. Cette idĂ©e vous plaĂ®t, mais vous ne voyez pas bien par oĂą commencer ? Suivez le guide ! 

suivezleguide

Faut-il forcément ouvrir une boutique en ligne ?

Commençons par briser une idĂ©e reçue trop rĂ©pandue : NON, pour vendre sur internet, vous n’êtes pas obligĂ© d’avoir une boutique en ligne. Nous verrons un peu plus bas ce que vous pouvez vendre, mais gardez bien Ă  l’esprit que vous n’avez pas besoin de vendre des produits physiques pour vendre sur le web. 

Au contraire, une boutique en ligne au sens e-commerce demande beaucoup plus d’investissements (crĂ©ation du site, stock de marchandise…) que de simplement vendre ses compĂ©tences en ligne. 

créer-ecommerce

Car c’est bien cela que je vous propose aujourd’hui : ouvrir votre horizon pour envisager de vendre vos prestations actuelles sur internet. De manière diffĂ©rente, bien sĂ»r (une sĂ©ance de rĂ©flexologie plantaire en ligne… c’est pas gagnĂ© !). 

Vous manquez d’idées ? Vous ne croyez pas à cette possibilité ? Laissez-moi vous prouver le contraire ! 

Les diffĂ©rentes manières de vendre sur internet 

Effectivement, la vente en ligne peut se dĂ©cliner sous de multiples formes. Et comme nous venons de le voir, la vente de produits matĂ©riels sur internet ne vous concerne pas vraiment. Alors, comment pourriez-vous envisager de gagner de l’argent grâce au web ? 

Consultations en ligne

Lorsque cela est possible (je pense notamment aux psychologues, praticiens en EFT, mais aussi aux coachs, magnĂ©tiseurs…) le moyen le plus simple de commencer avec le digital reste certainement les consultations en ligne. 

Concrètement, comment ça se passe ? 

Soit vous avez dĂ©jĂ  un site internet (avec module de rĂ©servation et de paiement) et il vous suffit d’organiser une visioconfĂ©rence avec un outil tel que Zoom. 

vendre sur internet

Soit vous n’en avez encore. Dans cette situation, je vous prĂ©conise d’utiliser Calendly. D’abord, il vous suffira simplement d’y crĂ©er votre compte pour que vos clients puissent prendre rendez-vous en ligne. Vous pouvez Ă©galement opter pour le plan payant (environ 11€/mois), ainsi, ils pourront directement rĂ©gler leur consultation avant votre rendez-vous. 

Besoin d’aide pour mettre cette solution en place ? Contactez-moi pour en discuter !

Vente de produits numériques (dématérialisés)

Vous ĂŞtes masseuse, ostĂ©opathe ou bien psychomotricienne ? Alors dans ce cas, nous sommes bien d’accord pour dire que les consultations en ligne, ça risque d’être compliquĂ© pour vous ! Comment faire alors ? 

ostéopathie en ligne

Dans votre cas, vous pouvez envisager la vente de produits numĂ©riques tels que : 

  • Des ebooks
  • Des guides d’utilisation
  • Mais aussi des tutoriels, …

Une seule et mĂŞme motivation doit vous guider : rendre service Ă  vos lecteurs ! N’hĂ©sitez pas Ă  aller voir ce qui se fait parmi vos concurrents pour trouver de l’inspiration. Vous pourrez constater par vous-mĂŞme que toutes les expertises peuvent se dĂ©cliner en produits numĂ©riques. 

Il faut simplement savoir ĂŞtre crĂ©atif, et ne pas avoir peur d’oser. N’oubliez pas : en cherchant Ă  rendre service Ă  votre audience, vous pouvez imaginer des contenus aussi divers que variĂ©s !

Programmes d’accompagnement sur-mesure et formations

Et si, Ă  votre tour, vous enseigniez votre expertise ? C’est ici que rentrent en jeu les formations en ligne. Bien entendu, elles ne remplacent pas le prĂ©sentiel, mais elles prĂ©sentent une alternative intĂ©ressante Ă  explorer. Car les avantages de la formation en ligne sont nombreux : 

  • Vos Ă©lèves peuvent suivre vos cours Ă  leur rythme
  • Vous n’avez pas de limite de nombre d’élèves
  • Vous pouvez vendre ce contenu Ă  l’infini
  • Pas de limite gĂ©ographique pour suivre votre enseignement
  • Etc. 

Et si votre domaine nĂ©cessite un suivi particulier ? Je pense notamment aux thĂ©rapeutes, qui ont gĂ©nĂ©ralement besoin d’un rĂ©fĂ©rent pour Ă©voluer dans leur pratique. Dans ce cas, vous pouvez tout Ă  fait mettre en place des accompagnements personnalisĂ©s, en fonction des besoins de vos Ă©lèves. 

MĂŞme si vous ne souhaitez pas particulièrement enseigner votre discipline, l’accompagnement en ligne type « coaching Â» commence tout doucement Ă  se dĂ©mocratiser. Ainsi, il n’est pas rare de se faire accompagner d’un point de vue Ă©nergĂ©tique, diĂ©tĂ©tique ou encore psychologique. 

créer formation bien-être

Avantages et inconvĂ©nients de la vente sur le web 

Alors, bien entendu, tout n’est pas rose dans la vente sur internet. Il y a (et il y aura toujours) des personnes mal intentionnĂ©es qui ne chercheront qu’à faire du profit, sans mĂŞme avoir Ă  cĹ“ur d’aider l’autre. 

Il y a aussi tout un aspect technique Ă  maĂ®triser, mĂŞme si, pour vos dĂ©buts, vous pouvez tout Ă  faire vous contenter d’une solution minimaliste et peu coĂ»teuse. Car oui, vendre en ligne coĂ»te aussi (un peu) d’argent. Ces diffĂ©rents frais sont relatifs Ă  : 

  • L’hĂ©bergement web (site internet, plateforme vidĂ©o…)
  • La dĂ©lĂ©gation pour crĂ©er du contenu / un site internet
  • L’auto-rĂ©pondeur (logiciel permettant d’envoyer des e-mails automatiquement)
  • Les plateformes de formation
  • Les commissions sur les paiements en ligne

Toutefois, vous pouvez tout Ă  fait dĂ©marrer avec ce que vous avez ! Par exemple, une page sur les rĂ©seaux sociaux : une boutique Facebook est intĂ©grable (gratuitement) Ă  n’importe quelle page. 

Il y a mille et une façons de vendre vos produits, et ce serait une hĂ©rĂ©sie que de commencer Ă  vous focaliser sur l’aspect technique de la mise en Ĺ“uvre… Avant mĂŞme d’avoir rĂ©flĂ©chi Ă  ce que vous vendez ! 

Mon conseil : focalisez-vous dans un premier temps sur ce qui pourrait Ă  la fois :

  • Aider votre clientèle
  • ĂŠtre commercialisable sur internet
  • Vous gĂ©nĂ©rer des revenus supplĂ©mentaires

Lorsque ces trois ingrĂ©dients rĂ©unis, alors vous pourrez vous consacrer Ă  ces « dĂ©tails Â». Mais avant cela, laissez-moi vous rappeler pourquoi le jeu en vaut clairement la chandelle. 

La vente en ligne vous permet de : 

  • Faire face aux conditions sanitaires difficiles du moment
  • Augmenter vos revenus…
  • … Sans forcĂ©ment augmenter votre temps de travail
  • Toucher une nouvelle clientèle
  • Aider encore plus vos clients
  • Proposer des solutions aux personnes ne pouvant se dĂ©placer Ă  votre cabinet
  • Prendre une longueur d’avance sur vos concurrents
  • Diversifier vos activitĂ©s et vos revenus

Autant de bĂ©nĂ©fices qui vous permettront de pĂ©renniser votre activitĂ©, et de pouvoir envisager le futur plus sereinement. 

Le mot de la fin 

Vous l’avez compris, je suis une fervente partisane du virage numĂ©rique pour les entrepreneurs du bien-ĂŞtre. Je ne dis pas que tout peut ĂŞtre rĂ©solu par le web (loin de lĂ  !), mais je reste persuadĂ©e que celui-ci peut rĂ©ellement changer la donne. En cette pĂ©riode si particulière, il me tenait Ă  cĹ“ur d’écrire cet article, Ă  l’heure mĂŞme oĂą de nouvelles mesures pointent leur nez, et mettent Ă  mal l’activitĂ© de nombreux professionnels.