Outil vénéré par les créateurs de contenu, le calendrier éditorial est un indispensable à quiconque souhaite animer durablement un site web ou un blog. La preuve ? À la création de votre site internet, vous vous êtes dit qu’une partie blog, ce serait sympa. Oui mais voilà, passée l’excitation des débuts, vos posts se font de plus en plus rares… Mais aviez-vous prévu en amont de créer un plan éditorial ? Si oui, cet article ne vous apprendra rien. Dans le cas contraire, à cette époque où le contenu est roi, ce qui suit devrait vous intéresser au plus haut point ! 

Sommaire de l’article :


Qu’est-ce qu’un calendrier éditorial ?

Commençons par les basiques, voulez-vous ? Un calendrier éditorial, ce n’est ni plus ni moins qu’un outil, qui vous permet de savoir avec précision quoi publier, quand, comment, et pour qui (sur le long terme, bien sûr). Il peut prendre la forme d’un tableur, d’une feuille de papier épinglée au-dessus de votre bureau, ou bien encore d’un tableau Trello.  

Quelle que soit sa forme, il doit avant toute chose être utile (et utilisé !). L’idée n’est donc pas de faire quelque chose qui soit particulièrement joli. Préférez à la place créer un outil fonctionnel, qui reprendra : 

  • Les dates de publication
  • Les sujets évoqués
  • Le type de contenu à créer
  • Le titre de la publication
  • Son contenu
  • Son statut

Bien entendu, vous pouvez y inclure d’autres items, comme les mots-clés visés, le plan de l’article, ou encore les liens à intégrer. Maintenant que vous savez ce dont il s’agit, laissez-moi vous présenter tous les avantages de cet outil, dont vous ne saurez bientôt plus vous passer. 

Les avantages du calendrier éditorial

C’est vrai après tout, pourquoi ne pas faire confiance à son inspiration du moment ? On éviterait alors ce travail préparatoire que demande le planning éditorial ! Fausse bonne idée : au bout de quelques semaines / mois, arrivera forcément un moment où vous serez devant une page blanche, sans avoir le temps de rechercher un bon sujet sur le web. Mais ce ne sont pas les seuls avantages de ce calendrier, voyez plutôt :

Un gain de temps appréciable au quotidien

Combien de temps mettez-vous à trouver votre sujet ? Son titre ? Le plan que vous allez suivre pour rédiger votre article ? Une demi-heure ? Une heure ? Plus ? 

La bonne nouvelle lorsque vous créez votre calendrier éditorial, c’est que vous pensez à tout cela en amont. Au moment de vous mettre à rédiger, ce travail est déjà fait. Aussi, vous pouvez vous concentrer sur la création du contenu, qu’il soit écrit, visuel ou audio. 

Fidéliser le lectorat durablement

L’être humain adore les rituels. Cela le rassure. Il aime savoir que chaque jeudi, il trouvera votre nouvel article sur votre blog. En étant régulier dans votre production de contenu, vous contentez non seulement Google, mais aussi et surtout vos lecteurs ! 

Quoi de plus frustrant que de suivre quelqu’un assidument, et de ne plus avoir de nouvelles pendant des semaines ? De même, vos visiteurs seront rassurés de voir que votre blog est bien en vie, et que la dernière publication ne remonte pas à des mois en arrière. 

Du contenu qualitatif à la demande

Toujours dans ce même idéal de création de contenu planifié, en ne vous mettant pas à écrire « à l’arrache » vous avez de bien meilleures chances de produire un contenu qualitatif, qui renforcera votre image de marque. Vous avez le temps de sélectionner des sources fiables, de vous relire et de travailler sereinement votre mise en page. 

Vos lecteurs apprécieront ce travail de fond que vous faites, et Google aussi. Car oui, les contenus de fond, bien travaillés, plaisent énormément à votre moteur de recherche favori. Un excellent signal pour booster votre référencement naturel !

Les étapes à suivre avant de créer son planning éditorial

Ça y est, c’est décidé, vous voulez créer votre propre calendrier éditorial, youpi ! Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, et de vous lancer à corps perdu sur Excel, laissez-moi vous proposer ces quelques étapes à suivre. 

Créer son persona

Un persona est une personne (fictive la plupart du temps) à qui s’adressent vos contenus. On parle aussi de client idéal ou d’avatar client en inbound marketing. Par exemple, sur ce blog, je cible essentiellement les entrepreneurs du secteur bien-être. 

Aussi, c’est à eux que je pense lorsque je décide quels sujets je vais aborder, quel e-mail je vais envoyer, etc. De la même manière, vous devez définir votre persona. Est-ce plutôt un homme ou une femme ? Quelle est sa profession ? Quels sont ses goûts, ses loisirs ? … Tous ces indices vous aideront à trouver les idées de contenu qui seront le plus à même d’aider vos personas cibles

Lister les questions du persona

À présent, vous avez une bonne idée de l’identité de votre avatar client. C’est le moment de vous mettre à sa place, de faire fonctionner votre sens de l’empathie à plein régime, et de lister les questions qu’il se pose. C’est ce qui vous permettra de produire un contenu pertinent, de qualité, et donc un contenu à forte valeur ajoutée. 

Ces questions sont celles auxquelles vous devrez répondre dans vos contenus digitaux. 

Typiquement, ce pourrait être « Comment se passe une séance d’hypnose ? » ou encore « La sophrologie est-elle utile lorsqu’on est enceinte ? ». Pour trouver ces questions, il vous suffit le plus souvent d’écouter simplement les interrogations des clients qui passent par votre cabinet. Les articles de blog qui en découleront feront d’excellents contenus pour vous faire connaître, mais aussi convertir de simples visiteurs de votre site internet en prospects. 

Étude de mots-clés

Alors, les idées fusent ? Formidable ! Maintenant, reste à les formuler pour que celles-ci vous rapportent un maximum de visites sur votre site. Pour cela, vous devez choisir avec soin vos mots-clés. Comment ? Voici quelques outils (gratuits !) qui peuvent vous aider à trouver les bonnes requêtes : 

  • Keyword Planner
  • Spyfu
  • Wordstream
  • Keyword Tool

Ces outils vont vous permettre de cibler les mots les plus employés par ceux qui font des recherches Google, et ainsi vous faciliter la tâche pour trouver le sujet de votre article de blog, et que celui-ci soit correctement optimisé. Pour reprendre mon exemple sur la question « « La sophrologie est-elle utile lorsqu’on est enceinte ? », peut-être que les mots « utile » et « enceinte » ne sont pas idéaux. 

Auquel cas, vous pouvez essayer de voir si « indispensable » et « grossesse » ne sont pas plus appropriés, ce qui donnerait « La sophrologie est-elle indispensable pendant la grossesse ? ». Le tout étant de coller au maximum à ce que votre persona taperait dans la barre de recherche s’il se posait cette question. 

Formaliser le planning éditorial

Et voilà, vous êtes prêt ! Vous savez désormais à qui vous adresser, quoi lui dire, et en quels termes. Il ne vous manque plus qu’à créer votre structure, en définissant précisément :

  • La fréquence de publication
  • La ligne éditoriale (ton, emploi du vous / tu, etc.)
  • Les dates (et heures) de publication
  • La répartition des tâches selon les rédacteurs
  • Le type de contenu créé ou média (infographie, vidéo, podcast, livre blanc…)
  • Les supports de communication (réseaux sociaux, newsletter…)

Structure du calendrier édito 

Voilà enfin le moment tant attendu où vous pouvez mettre en forme toutes vos idées. Petit disclaimer : votre calendrier éditorial sera très probablement amené à évoluer au fil du temps. Alors, ne passez pas trop de temps à décider si oui ou non, vous devez inclure une colonne dédiée aux visuels. Essayez avant tout d’obtenir un outil fonctionnel, évolutif et surtout pratique et agréable à utiliser

Voici des exemples de colonnes à implémenter : 

  • Date (+ date de révision si MAJ)
  • Titre
  • Thématique
  • Plan du contenu
  • Visuels, infographies
  • Liens, sources
  • Auteur
  • Mots-clés
  • Statut
  • Relais pour diffuser vos contenus 

Si vous utilisez le modèle que je vous fournis ci-dessus, sentez-vous libre de l’adapter à votre utilisation, à votre besoin et à le modeler à votre image ! 

Les outils d’organisation utiles

Maintenant, voici quelques outils qui vous permettront d’exploiter le concept de calendrier éditorial jusqu’au bout, avec pour certains, une interface graphique intuitive et esthétique. 

Trello, le roi des listes !

Je dois l’avouer, j’ai mis très longtemps à réellement adopter Trello. Il s’agit d’un outil collaboratif d’organisation, qui fonctionne par tableaux, listes, et cartes. Pour notre histoire de planning éditorial, le calendrier serait un tableau, les colonnes des listes, et les contenus des cartes. 

Mais puisqu’un exemple vaut mieux que mille mots, voici un exemple de calendrier éditorial sur Trello. Cet exemple vous plaît ? Vous n’avez qu’à cliquer sur « Afficher le menu » (en haut, à droite) => « …Plus » => « Copier le tableau ». Et le tour est joué : vous avez votre propre copie, que vous pouvez personnaliser selon vos souhaits. 

Excel, le bon vieux tableur à l’ancienne

Je suis de la vieille école, aussi, même si j’adore Trello, je livre à mes clients des calendriers éditoriaux SEO au format Excel. C’est d’ailleurs sur la base de ces calendriers que je vous ai préparé le modèle que vous pouvez télécharger ci-dessous. 

Le petit plus que je trouve très pratique ? La notion d’onglets, où je mets le mode d’emploi et les diverses notes qui permettent d’exploiter au mieux le tableau. 

À vous de jouer : créez votre propre calendrier éditorial !

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour avoir un blog, un site bel et bien vivant, qui propose du contenu régulier et pertinent à ses lecteurs. Alors je compte sur vous pour mettre à profit ces conseils, et me poster toutes vos questions en commentaire 😉 

Besoin de quelqu’un pour mettre en place une stratégie de création de contenu ? Je suis à votre disposition !